Il y a environ huit mois, mon coiffeur m'a décoloré les cheveux et les a recouverts d'un brillant rose bébé alors que je m'engageais dans la tendance des cheveux collants. J'ai jeté 300 dollars. Deux semaines et demie plus tard, j'ai été horrifiée de voir que la quasi-totalité du rose avait disparu de mes cheveux. J'ai cherché sur Internet en panique, à la recherche d'une solution facile à appliquer, sans dégâts et nécessitant peu d'entretien, qui ne détruirait pas mon compte bancaire. Finalement, je l'ai trouvé dans les revitalisants profonds d'Overtone.


Overtone a été fondée en 2014 par Liora Dudar et Maegan Scarlett, deux femmes qui ont compris la lutte de la paresseuse pour la coloration des cheveux (teindre, retoucher, faire le moindre effort) et ont développé une ligne d'après-shampoings végétaliens, sans cruauté, déposant des couleurs fantaisistes, de licorne et millénaires. Le système s'articule autour de deux types de produits : un après-shampoing quotidien et un traitement hebdomadaire de conditionnement profond. Chaque couleur est disponible en "pastel", "vibrant" et "extrême", en fonction de la luminosité souhaitée et de la couleur des cheveux. Bien qu'il fonctionne mieux sur des cheveux déjà clairs ou décolorés, le site web d'Overtone indique qu'il peut être utilisé sur des cheveux plus foncés, avec des mises en garde ("Si vous travaillez avec des cheveux brun moyen, par exemple, notre ligne Extreme Red vous donnera une belle teinte acajou", peut-on lire dans la FAQ). Le site propose également un nuancier pratique à titre de référence, et vous pouvez commander des échantillons de produits Overtone au cas où vous ne souhaiteriez tester qu'une petite partie de vos cheveux.


J'utilise mes mains pour le peindre sur mes cheveux, j'attends 15 minutes, je rince, et j'ai la chance d'avoir un nouveau choc de cheveux roses qui ressemble à ce que je viens de me faire faire au salon. La couleur n'est pas permanente, et est censée être rafraîchie chaque semaine (après chaque lavage, la couleur s'estompe légèrement). Maintenant, je l'utilise toutes les deux ou trois semaines parce que j'aime la façon dont mes cheveux se décolorent à chaque fois que je prends une douche, ce qui signifie qu'une baignoire me dure deux mois (j'ai des cheveux fins et clairsemés).


Mais le meilleur de ce produit, c'est qu'il ne s'agit pas d'une "teinture" au sens traditionnel du terme. Il est pigmenté, mais ne contient "ni peroxyde, ni ammoniaque, ni alcools lourds", selon le site web. Et il est rempli d'ingrédients hydratants et nutritifs comme l'huile d'avocat, l'aloès et l'huile de primevère.


Il y a un mois, j'ai fait ma première coupe de cheveux, disons... un moment. Alors que la coiffeuse me peignait les cheveux roses, je lui ai demandé avec hésitation si mes cheveux avaient l'air abîmés. J'ai attendu nerveusement pendant qu'elle regardait profondément mes racines. "Non", me dit-elle finalement. "Tu vas bien."

Post a Comment

Plus récente Plus ancienne